8

Accueil
Actualités
Archives
Principauté
Nos princes
Littérature
Beaux-arts
Polémiques
Courrier
Journal
Nomenklatura
Contact

Archives 1
Archives 2
Archives 3
Archives 4
Archives 5
Archives 6
Archives 7
Archives 8
Archives 9
Archives 10
Archives 11
Archives 12
Archives 13

Archives 14
Archives 15
Archives 16
Archives 17
Archives 18
Archives 19
Archives 20
Archives 21
Archives 22
Archives 23
Archives 24
Archives 25
Archives 26

 

Construction d'une centrale nucléaire à la Principauté

Afin de pouvoir prétendre à une autonomie totale en matière d'énergie et de façon à participer activement à la lutte contre l'effet de serre, notre Prince bien aimé a décidé de procéder à l'achat d'une centrale nucléaire ultramoderne.
   Cette centrale d'occasion certes, mais dernier cri quand même, rachetée à l'Ukraine - province de Tchernobyl -, s'élève maintenant, à l'issue de travaux titanesques qui ont duré tout le mois de décembre, sur les terres du Comte de Guilhem - commune de Saillac - qui, faut-il le rappeler, a toujours su entretenir avec les sujets de la Principauté des relations de bon voisinage et participer à l'équipement et à la restauration du matériel de haute technologie utilisé pour la mise en valeur de la région. Sur les documents confidentiels classés "secret défense" qui viennent de nous parvenir on peut voir, sous la haute direction du chef de projet, les différentes phases de construction de la centrale qui, après une période expérimentale, devrait être pleinement opérationnelle dans les semaines qui viennent.

De notre envoyé spécial Mel Taprune Ethyl d'Istillée

Fig. 1 - Vue générale de la centrale nucléaire fonctionnant à 50% de sa puissance lors des essais de mise en conformité.
Fig. 2 - Le coeur de la centrale. Vue n°1.
Fig. 3 - Le coeur de la centrale. Vue n°2.

Fig. 4 - Le combustible nucléaire avant d'être chargé dans la centrale.
Fig. 5 - Chargement des deux réacteurs en combustible nucléaire par l'ingénieur en chef, le camarade Alain Payrounat, sous l'oeil attentif d'un technicien responsable de la sécurité.
Fig. 6 - Contrôle des radiations par l'ingénieur en chef.
Fig. 7 - Rapide montée en puissance du réacteur n°1.
Fig. 8 - Lors des essais, un des deux réacteurs menaçant d'exploser, MM André Klojak et André Rougeole, ingénieurs, n'hésitent pas, au mépris des radiations, à vider les cuves du réacteur.
Fig. 9 - Inspection de l'intérieur d'un des deux réacteurs par M. André Klojak.
Problèmes d'espionnage : des agents de services d'espionnage étrangers - selon toutes probabilité envoyés par l'infâme Cardinal de Marsa - filmés par les caméras de surveillance mises en place par le chef de la sécurité, M. Didier Nilou seront arrêtés peu après leur intrusion dans la centrale et traduits immédiatement en justice.

Fig. 10 - Fin de la vidange du réacteur principal sous la direction du maire de Saillac, l'ingénieur en chef Toto.
Fig. 11 - Agent n° 1 du MI5 dit G. Rardeil.

Fig. 12 - Agent n°2 de la CIA dit Jean F. Jak.
Fig. 13 - Agent n°3 du KGB dit Cokho.
Fig. 14 - Stockage des déchets nucléaires avant leur départ pour l'usine de retraitement de La Hague.

Turquie : le "oui, si" du Cardinal de Marsa

CONSEIL EUROPEEN. Le Cardinal de Marsa a réaffirmé sa position favorable à l'adhésion d'une jeune Turque à sa communauté, tout en insistant sur le fait que les Gamassons auront "le dernier mot".

Hier, le Cardinal de Marsa s'est efforcé de rassurer les Gamassons et a exposé les raisons pour lesquelles la Principauté doit oeuvrer pour l'intégration de cette jeune Turque qui est "à la recherche d'un choix entre l'Asie et l'Europe" et qui devrait pour notre intérêt "pencher vers moi". Après le fameux "oui mais" du Duc de Panier et, plus récemment, le "non sauf si" exprimé par Suze de Pounac, Sulpice Alzheimer de la Fosse a plaidé, lui, pour un "oui si". "Est-ce que la Gamassade et notamment moi-même ont ou non intérêt à ce que cette créature nous rejoigne ? Ma réponse est oui si. Oui, si elle remplit la totalité des devoirs qui s'imposent à toute candidate à une union avec moi", a-t-il indiqué en citant notamment les progrès à "consolider" en matière de dévouement, d'adresse manuelle, de liberté des moeurs et de suprématie au lit.

Estimant que la Gamassade et lui-même avaient "intérêt" à voir la jeune Turque intégrée à sa sexualité, le cardinal a poursuivi : "Il est évident que, sur le plan de l'attachement, de l'affection, de la tendresse, avoir avec nous cette jeune personne, à la porte de notre couette aujourd'hui, est tout à fait positif. L'avoir rejeté représenterait certainement un risque de contrariété, de frustration à notre sensualité qu'il faut, sans aucun doute éviter."

Le Cardinal de Marsa a par ailleurs refusé fermement l'hypothèse d'un "partenariat privilégié", pourtant souhaitée par le Pr Ta Zot, puis Jean de la Motte Boulbée, au nom du partage éthique (Pouf, on change). "Demander à une personne, comme cette jeune Turque, riche pourtant d'une déjà longue expérience, de faire des efforts aussi considérables pour arriver à un résultat aléatoire ou partiel, ce n'est évidemment pas raisonnable." Il a également réfuté l'argument religieux utilisé par certains pour refuser l'adoption de la jeune fille : "Nous avons tout à y perdre, à commencer par le pucelage."

S.d.P. et M.T.

Hier, le Cardinal de Marsa s'est prononcé en faveur de l'union à cette jeune Turque à condition qu'elle remplisse "la totalité des conditions qui s'imposent à toute candidate à notre exaltation".

Watergate

Les plombiers de la Maison Blanche sévissent maintenant dans la Principauté, installant des ADSL sauvages et des écoutes téléphoniques illégales jusque dans les placard des cuisines princières. Les caméras de surveillance ont enregistré ces deux images :

A gauche on reconnaît le Capitaine Barrique et à droite le Commandant Prout, aujourd'hui en garde à vue.


Marsa : Cardinal ou Duc ?

La situation politique du duché de Marsa est compliquée. Un bref rappel :

- Karl 1er, Duc de Marsa, parti aux croisades contre les hérétiques texans il y a bien longtemps, a été fait prisonnier et est retenu sur place en attendant le paiement d'une rançon,

- En son absence, le duché est administré par le nouvel homme fort, Sulpice Alzheimer de la Fosse, Cardinal de Marsa. Mais notre cardinal a le plus grand mal à maintenir en paix un pays en butte aux convoitises de ses voisins dont la Principauté de la Gamassade ("La Principauté du Milieu") n'est pas le moins entreprenant. Attentats, embuscades, sont le pain de tous les jours.

Des groupes islamés armiques, comme "les Brigades des martyres de Marsa" menées par Robine des Bouées, vivent dans les gariottes du causse de Chèrevoude et y entretiennent l'insécurité sociale : prohibition du tourisme sexuel en Quercy et sa substitution par la "Hezbollah Academy" dont l'objectif avoué est l'auto-envoi en l'air en play back à l'aide de ceintures explosives aux phéromones de lapin.

Au contraire, d'autres coalitions comme le mouvement "Ni brute ni soumis" qui mène une guérilla féroce contre le port du voile par les hommes et pour le port du string par tous, n'hésite pas à condamner la castration rituelle ou à contester la limite alcoolique de 50° des boissons d'hommes. Il affirme avec force que la monogamie est une règle sociale cruelle. C'est ce même collectif qui est à l'origine de l'injection de libidine et de testostérone dans les corps caverneux des dolmens et menhirs par trop amollis à l'abri desquels ses membres séjournent entre deux embuscades.

Un troisième groupe de moindre importance, se faisant appeler PCUSF ("Parti chelou de l'UMP socialiste foncedé"), a pour objectif les éjections présidentielles de 2007 et ennuie tout le monde en se chamaillant à la télévision gamassonne à coups de polochons, exhibant sans vergogne ses séances d'épouillage social tout en rédigeant des motions de bois à l'aide du nouvel alphabet analphabète SMS qui n'a que 10 touches de clavier pour exprimer toutes les nuances de la structure philosophique de son idéologie (ZYVA C KOI C BOUFON CHELOU J KIF PAS SA RACE A C CHAKAL BATAR).

Il y a du pain sur la planche avant la pacification.

Donc pour résumer, ne confondez pas le Duc de Marsa (otage des sectes évangélistes des Etats Intégristes Unis d'Amérique) avec le Cardinal de Marsa qui gère actuellement le duché. Cela évitera bien des incompréhensions à la lecture de ces pages.

Karl 1er
Duc de Marsa
Sulpice Alzheimer de la Fosse
Cardinal de Marsa

Robine des Bouées, des "Brigades des martyres de Marsa"


Le collectif "Ni brute ni soumis" pour le port du string : à droite, le Sous-Commandant Zoldar

Analyse de Sérénissime Suze, grosniqueur mondain


Procès

Le Révérend George Johnnie Walker Latouffe, Consul Impérial des Iroquois Réunis, a décidé de remettre son illustre prisonnier, le Cardinal découvert sur la planète Marsa, au nouveau pouvoir temporel établi dans les zones tribades des confins.
   Un greffe spécial provisoire à été ouvert dans notre Principauté pour recueillir les plaintes que déposent nombre de Gamassons qui ont eu à pâtir des exactions du foutriquet marsanique.
   Les témoignages réunis ici à la charge du dictateur déchu sont nombreux et accablants (pour sa décharge, il ne peut guère compter que sur le cloup des poubelles, et sur le champignon zarbi qui orne déjà sa concession perpétuelle).
   Parmi ses méfaits avérés, rappelons l'invasion de la Kuwette, le travail forcé de manants pour le creusement de sa piscine, les agressions libidineuses sur les pastourelles du causse, et les insinuations malveillantes perpétuelles à l'encontre de notre chère Principauté, de son Prince bien-aimé, et de ses fidèles sujets de contentement.
   Une peine exemplaire, outre la zigouille électronique, devrait lui être appliquée. Nous appelons les innombrables victimes de l'innommable à proposer les châtiments à la mesure de ses méfaits. Les inventeurs des châtiments les plus réussis seront conviés à la grande parade durant laquelle ils seront mis en oeuvre, en présence de toute la Cour.

Bur-Nö, Capitaine des Gardes du Grand Vantail Méridional.


Photo Agence Suze/Taprun


Logement de fonction

Après les révélations du "Connard Déchaîné" sur le somptueux logement de fonction du Grand Maître des Cheptels et Troupeaux Divers, le Prince a été contraint d'exiger la démission de ce haut fonctionnaire qui jouissait pourtant de sa bienveillante protection. Il apparaissait impossible, en effet, qu'il pût représenter dignement la Principauté dans les prochaines réunions internationales qui s'annoncent de toute première importance : Congrès de Limogne sur la transhumance, Sommet de Fleury-Mérogis sur la stabulation libre, ou Conférence Internationale de Puylaroque sur le thème "Parcage électronique et pâtures virtuelles".

Quelle aurait été, en effet, la réaction des troupeaux confinés en apprenant que notre représentant jouissait, outre ses nombreuses résidences privées, d'un immense logement de fonction sur deux étages avec salle de musculation, jacousette, et massagerie instantanée ? N'auraient-ils pas exigé de partager ces espaces et avantages avec lui ? de disposer d'un ascenseur social entre les deux niveaux ?

Cette démission s'imposait de toute évidence. On frémit à l'idée que le nom de notre bon Prince eût pu être mêlé en quoi que ce fût à ces sordides prétentions.

Le Secrétariat Général du Conseil lance donc un appel à candidature afin de pourvoir dans les meilleurs délais ce poste devenu vacant.

Outre un test grandeur nature pour mettre en évidence leur endurance lors de l'épreuve du comptage des moutons, les candidat(e)s devront faire preuve de solides qualités personnelles (se munir d'un chèque de 2000 gamasses minimum pour frais de passe-droit) dont il sera tenu le plus grand compte dans le choix qui sera proposé à l'approbation de notre souverain.

Les candidatures seront reçues ce jour, de 11h53 à 12h21, à l'adresse suivante : drh@gammassade.gam

Burnoh, Premier Commis aux Affaires du Dedans



Réactions en chaîne des lecteurs

Ndlr. Qui est ce "Grand Maître des Cheptels" dont le nom n'est pas cité ? Ne serait-ce pas un certain Pierre d'Iscorde, the Lord of the Ringue ? Son duplex de 600 m2 correspond en effet à la description de l'article quant aux nombreuses transformations effectuées. De plus, il est de notoriété privée que le personnage est entouré d'un personnel pléthorique dont on espère qu'il n'est pas à la charge du contribuable.

Proutnac, correspondant du Confit de Canard Enchâssé


Cherchant le site de l'honorable Principauté, j'ai demandé LA GAMMASSADE (notez bien les 2 M) à Google France, et devinez ce que j'ai trouvé ? Un site porno. Je pense que loin d'être une erreur, je suis tombé par hasard sur le code qui permet d'entrer dans les activités cachées de certains membres véreux de la Principauté. Affaire à suivre,.

Milus Ferchel

Camarades, l'heure est grave !
Qu'est ce qu'on fait ?
On porte plainte pour utilisation abusive du mot ?
On envoie la légion ? A nous Migot !
On se branche sur le site porno ?

Lonesome Mel



Horreur et stupréfaction ! Quoi se passe ? La Gamassade ne serait qu'un repère d'obsédés de la galanterie frelatée ?
Après investigation, je découvre l'innocente malice de notre ouaibmestre préféré, qui, ayant sans aucun doute abusé de la liqueur qui le patronyme, a glissé un lien subliminal dans la dernière édition de l'Echo de la Gamassade. En effet, à la fin de l'article 'Logement de fonction', le lien vers le DRH des services administratifs principautaux a été redirigé vers le site d'une publication friponne ! et avec une fôte d'orthographe : redoublement du m ! Le moteur à un temps de M. Gougueul n'a pas mis longtemps a repérer cette nouveauté, qui doit fourvoyer plus d'un internaute avide d'informations sur l'intense vie culturelle, sociale et politique de la Principauté. On ne peut qu'espérer une rapide rectification de cette bévue.

Pruno, le petit pine ailleurs


Censure

A la demande de l'Association des Parents des enfants de parents d'élèves de la Gamassade, nous avons dû ajouter quelques culottes sur des images qui sans cela auraient été condamnées à l'enfer du site de la Principauté. Désolé...

Le gamasson ouèbmestre

Enfer pour enfer, j'ai choisi !

En ce moment où l'on parle beaucoup de libre circulation, une grave question agite l'opinion publique gamassonne : une travailleuse du Bolkestan Horizontal peut-elle exercer chez nous au tarif de son pays d'origine ? Si les consommateurs gamassons ne peuvent que s'en réjouir, et envisager fébrilement de plus fréquents recours à des petites mains pour leur bien-être domestique, il n'est pas obvie que notre sourcilleuse administration voie la chose d'un bon oeil, sous son sourcil broussailleux. L'assiette de la taxe de bien-être s'en trouverait diminuée dans de fortes proportions, et contraindrait le fisc à remettre en vigueur quantité de taxes et impôts désuets, comme le "don gracieux" que le cardinal en charge du diocèse de Marsa avait coutume de faire au Prince dans les temps reculés, quand le denier du cul(te) rapportait gros.
   D'après les ouailles-aïe-aïe qui grenouillent autour de l'actuel prélat, une telle décision fiscale serait de nature à raviver la tension certaine (environ 220 volts) qui affecte aujourd'hui les relations entre la Gamassade et Marsa, au risque de susciter de nouvelles rixes entre les trois moustiquaires du Prince et les sbires du Cardinal.
   L'augmentation des recettes budgétaires nécessite-t-elle de compromettre ainsi la paix publique ? Le Grand Conseil a décidé de soumettre à référendum populaire cette grave question. La campagne est ouverte dès ce jour, et les sujets-citoyens appelés à s'exprimer sur le sujet. Les dazibao sont bienvenus !

BurN'oh ! Petite Main Tendue vers la Félicité


Piscine chaude

A regarder cette photo prise en la demeure du Cardinal de Marsa, on comprend mieux pourquoi celui-ci invite de nombreuses voisines à venir se baigner, et reste des heures en bord de piscine à faire semblant de lire Le Monde (qu'il tient à l'envers !).

Papa Razzi de Ringue

Commentaire : Un cardinal au milieu des naïades, c'est en effet le monde à l'envers !


Journée de la femme

Ce que j'aime dans la Journée de la Femme, c'est qu'elle prélude toujours à l'Année de l'Homme !

A l'occasion de cette Journée, l'équipe féminine de cyclisme de la Principauté de la Gamassade en grande tenue (notre photo) a procédé à un entraînement en vue du Tour de la Principauté, sous la houlette de son entraîneuse en chef, qui peaufine ici les derniers réglages. Le Directeur sportif, qui n'est autre que Sa Béatitude, le Cardinal de Marsa, a tenu à masser lui-même chaque membre de l'équipe et, bien qu'épuisé par ces exercices répétés, s'est déclaré prêt à jouir de la victoire de ses pédaleuses. Après leurs exploits dans les appartements privés du Cardinal, on peut dire que les pédaleuses de l'entraîneuse sont de vraies gagneuses !

BurNo'h, Secrétaire Perpétuel à la Condition (de ne pas mourir avant) du Beau Sexe



Je les invite toutes dans ma piscine où je compte les baptiser à l'aide d'un goupillon qui n'est pas fou, même entre deux messes. Ensuite je les convierai à déguster ma tourte de cailles ; quant à moi je me contenterai d'une escalope avec une salade.

Le Cardinal de Marsa

Page précédente

Page suivante